« Le Miracle Spinoza »

Le Parisien, 28 janvier 2018

Le Parisien – 28 janvier 2018 – par Yves Jaeglé –

Frédéric Lenoir ne quitte pas les meilleures ventes depuis deux mois avec un livre sur l’un des philosophes les plus difficiles. Explications.

« Le Miracle Spinoza », c’est déjà celui de son succès. Ce livre sur le philosophe hollandais du XVII e siècle, aride même pour des étudiants en philosophie, s’est vendu à plus de 200 000 exemplaires depuis sa sortie, en novembre. Vous n’échapperez pas à sa couverture, omniprésente dans les librairies des gares SNCF. Le sous-titre donne un indice de ce triomphe surprise : «Une philosophie pour éclairer notre vie».

La sagesse, la joie, des solutions pour mieux vivre, c’est le credo de Frédéric Lenoir, sociologue et essayiste, auteur à succès (530 000 exemplaires pour son «Petit Traité de vie intérieure», 440 000 pour «Du bonheur : Un voyage philosophique»), mais dépassé par celui-ci : «Je suis sidéré. On s’était dit, avec mon éditeur, qu’il ferait de moins grosses ventes que mes précédents livres, dans lesquels je parlais davantage de moi. Et c’est parti comme une fusée.» Une explication ? «Plein de gens ont entendu parler de Spinoza. Quand Macron évoque les passions tristes, c’est une expression du philosophe. On connaît son nom, sans l’avoir lu.»

LIRE AUSSI Y a du bonheur dans l’air !

Lui s’y est attelé pour cette sorte de Spinoza pour les nuls : «J’ai lu 20 fois l’Ethique avant d’entrer dedans. Spinoza est très difficile, mais dit des choses fondamentales. Il critique fermement la religion comme dogme, tout en encourageant la charité et la justice. Il nous aide à nous émanciper de ces passions tristes que sont la peur, la tristesse, la haine, l’envie… C’est d’actualité : Trump a été élu à cause de la peur et de la colère des Américains.»

«Vulgarisation sérieuse»

«Le Miracle Spinoza», cocktail d’une biographie express et d’un cours de terminale agrémenté d’anecdotes racontées par un prof hyper sympa, se lit d’une traite. Et résonne avec aujourd’hui. Baruch Spinoza (1632-1677) a failli être assassiné pour ses idées. Il a été excommunié par la communauté juive d’Amsterdam, dans laquelle il a grandi, pour son refus de croire en un Dieu qui décide de tout. Il valorise le «désir» qui unifie l’âme et le corps.

La force de Frédéric Lenoir, c’est de ne pas opposer religieux et athées. Lui-même, jeune, a envisagé d’être moine : «Jésus est le plus grand sage de l’histoire. La pauvreté me convenait très bien. La chasteté, pas du tout», sourit-il. Depuis, il s’est enrichi. L’ex-universitaire, qui dirigea «le Monde des religions», a décidé à 40 ans — il en a 55 — d’écrire pour le plus grand nombre : «J’en ai eu marre. J’ai voulu entrer dans l’arène, dire ce que je pense, être accessible. Ce que je fais, c’est de la vulgarisation sérieuse.» Pour lui, la philo devrait commencer au berceau ou presque. A travers sa fondation Seve (Savoir être et vivre ensemble), qui a reçu l’agrément de l’Education nationale, il anime des ateliers dès la maternelle. Un souvenir fort ? « En primaire, je demande à un gamin de 9 ans ce qu’est une vie réussie. Il me répond : Etre heureux. Un autre lui dit : Non, car les terroristes sont heureux d’avoir tué des gens. Il a retourné toute la classe. Etre heureux en respectant les autres, alors. Il faut développer la capacité de s’écouter.»

LIRE AUSSI> Frédéric Lenoir, philosophe : « L’histoire oscille entre stabilité et désordre »

Frédéric Lenoir ne peut plus répondre aux centaines de mails que lui adressent ses lecteurs chaque semaine, mais a créé une page Facebook pour les faire dialoguer entre eux. S’il a fui la religion, ses ouailles ne désemplissent pas. De sa sagesse, il a fait un métier : «Je suis un passeur.» Et ça se passe très bien.

Le Miracle Spinoza, de Frédéric Lenoir, Ed Fayard, 224 p., 19 €. Ateliers philo. Fondationseve.org.

Photo : Paris, le 18 janvier 2018 – LP/Guillaume Georges

Articles précédents

« Lettre ouverte aux animaux »

Article L’obs et le Parisien 24/06/2017 - Paris (AFP) - L'homme est-il supérieur aux animaux ? Frédéric Lenoir, philosophe engagé, déconstruit cette théorie en démontrant que l'animal est différent, ni inférieur, ni l'égal de l'homme, dans son nouveau...

La France est une nation résiliente

Le Monde - 10 janvier 2015 - Face aux actes barbares commis à Paris, le peuple français est capable de trouver, dans l'épreuve, les moyens de se relever. Et de faire preuve de solidarité. Aucun parti ne doit en être exclu, pas même le Front national. La...

Remettre l’Eglise sur le chemin de l’Evangile

Le Saint Père privilégie la miséricorde aux rites Le Monde  - 20/21 avril 2014 Je suis étonné par la teneur de nombreuses analyses sur le bilan de la première année de pontificat du pape François. Provenant de religieux, d’évêques ou de journalistes catholiques, elles...

Il faut excommunier Jésus

Le Monde, le 20 mars 2009. L'Eglise catholique traverse une crise d'une ampleur inédite depuis plusieurs décennies. Cette crise est d'autant plus profonde que sa crédibilité est atteinte dans tous les cercles : chez les non-catholiques, chez les catholiques culturels...

Nous sommes assis sur un volcan

Le Monde, 13 septembre 2001. Avec l’effondrement hautement symbolique des tours du commerce et la destruction partielle du Pentagone, ce sont deux grandes illusions qui sont parties en fumée mardi 11 septembre. Illusion d’un sanctuaire américain imperméable à des...

Un dialogue bouddhisme / christianisme

Feu & Lumière. J’ai organisé l’année dernière plusieurs  rencontres inédites entre un lama tibétain et un père abbé bénédictin, qui a donné lieu à un livre à deux voix sur  le chemin spirituel dans le bouddhisme et dans le christianisme.1 Cet échange chaleureux et...

Le Dalaï lama

Psychologies Magazine, janvier 2003. Prodigieux destin que celui de Tenzin Gyatso, ce fils de paysan né dans une lointaine province du Tibet. Découvert à l’âge de 2 ans grâce à des songes et à des oracles, et considéré comme la réincarnation du treizième dalaï-lama,...

Jésus de Nazareth

Psychologies Magazine, décembre 2001. Il y a deux mille ans naissait, dans une bourgade de Palestine, un homme qui allait bouleverser le destin d’une grande partie de l’humanité. Que sait-on de ce Juif nommé Jésus, ou Yeshoua en hébreu? Par des sources extérieures au...