Katia Légeret, ancienne élève de l’École Normale Supérieure en philosophie, docteur en sciences de l’art (Paris I Sorbonne), est professeur en esthétique des arts de la scène à l’université Paris 8. Parmi ses ouvrages : La gestuelle des mains dans le théâtre dansé indien, (éd. Geuthner, Paris, 2005) ; Danse contemporaine et théâtre indien : un nouvel art ? (Presses Universitaires de Vincennes, 2010) et Rodin, La danse de Shiva (PUV, 2013, à paraître). Elle mène également une carrière internationale de Bharata-Nātyam, théâtre dansé originaire de l’Inde du Sud.

 

Lectures :  

“Ainsi parlait Zarathoustra” de Friedrich Nietzsche traduction Georges-Arthur Goldschmidt éditions Le Livre de Poche

” Anthologie du Soufisme”  poème de Rûmi, traduction de Eva de Vitray-Meyerovitch, éditions Albin Michel

 

Musiques :

“Pushpanjali et Alaripu” danses traditionnelles du Bharat Natyam interprétées par Shefali Nag éditions Shandra Dhara

“Théâtre dansé Kathakali” interprété par Surindren Kalamandalam éditions  Le Chant du Monde

“Karthakirtan” interprété par Sant Bhadragiri Achyut Das disques du festival musiques sacrées en Inde, édité chez Silk Road.